Susciter des vocations dans le vignoble

viticampus
Yves Jean, président de l’Université de Poitiers, Corinne Reulet, proviseur des lycées agricoles de Saintonge, Eric Depaye, DRH de la maison Hennessy, Philippe Taillecours, directeur du campus agricole de la Charente, et Pascal Davy, de l’IREO de Cherves-Richemont

Il y a quatre ans, une convention était signée entre la maison Hennessy et les filières publiques et privées de l’enseignement viticole de la région, pour « promouvoir les formations aux métiers de la viticulture ». Baptisée « Viticampus », cette opération a été reconduite la semaine dernière. Continuer de lire « Susciter des vocations dans le vignoble »

5e saison des Quais ici ou ailleurs

IMG_20170907_115250
Dans l’ancienne mise en bouteille d’Hennessy à Cognac

On le sait sûrement trop peu : depuis cinq ans, la maison Hennessy propose chaque mois à Cognac, entre septembre et juin, un spectacle culturel gratuit, accessible par le biais d’une plateforme de réservation en ligne. Le premier de la saison 2017/2018 a été présenté au public charentais hier soir, à l’ancienne mise en bouteilles de la maison. Continuer de lire « 5e saison des Quais ici ou ailleurs »

Hennessy et l’INRA Bordeaux contre les maladies du bois

img_0258
Au premier plan, de gauche à droite : Lionel Choplin, représentant de l’Agence nationale de la recherche, Florent Morillon, directeur « amont » de la maison Hennessy, et Patrice Rey, directeur adjoint de l’UMR SAVE, lors du lancement du projet GTDfree le 2 décembre.

Dans « L’Apoplexie », publié en 1921 et qui fait aujourd’hui encore référence, René Lafon, ingénieur agricole, évoquait déjà les pistes de traitements, aussi bien préventifs que curatifs, de ce qui reste, près d’un siècle plus tard, un fléau pour le vignoble français. Ce que l’on nommait alors « apoplexie de la vigne » est désormais appelé « esca ». L’esca est la plus redoutable maladie du bois de la vigne. Elle se caractérise par le développement de nécroses dans le cep qui le dégradent et le rendent progressivement improductif. Depuis l’interdiction en 2001 du seul produit phytosanitaire efficace, à savoir l’arsénite de sodium, les vignerons ne disposent plus d’aucune solution face à cette maladie au processus long et complexe. Continuer de lire « Hennessy et l’INRA Bordeaux contre les maladies du bois »

Fausses notes, vie monastique et soin capillaire

WP_20160804_012
Le cocktail « Cognac summit » s’affichait dans les pages du Nouvel Observateur fin juillet

Pas de pause estivale pour le cognac. Début août, le site internet franco-russe Le Courrier de Russie publiait un article intitulé « Le cognac de Derbent : une fierté du Daghestan »Continuer de lire « Fausses notes, vie monastique et soin capillaire »

Une visite particulière

IMG_0203
Olivier Paultes, représenté dans la  bande dessinée « Cognac, la part des démons », de Chapuzet, Corbeyran, Brahy, aux éditions Delcourt

Le week-end dernier, lors de ses Journées particulières, le groupe LVMH ouvrait au public les portes de ses « maisons », qui vont de Christian Dior à Glenmorangie, en passant par le château d’Yquem ou Berluti. Parmi elles, Hennessy, qui dévoilait à cette occasion son nouveau circuit de visite et permettait à une poignée de privilégiés de pénétrer dans le grand bureau de dégustation, 1 rue de la Richonne à Cognac. Il suffit de s’intéresser un peu à l’eau-de-vie charentaise pour avoir entendu parler ce fameux bureau, où se réunissent chaque jour à 11 heures les membres du comité de dégustation, sous la houlette du maître-assembleur Yann Fillioux. Continuer de lire « Une visite particulière »

Cognac-Lagos

11925810_1703227903243741_1853933258_n(1)
Entrer une légende

[photo : compte Instagram du @clubquilox à Lagos au Nigéria]

Bon nombre de producteurs cognaçais qui ont l’occasion d’aller à l’étranger vendre leur eau-de-vie le disent : ils peuvent être à l’autre bout de la planète, il suffit qu’ils prononcent le mot « Cognac » pour que leur interlocuteur situe instantanément leur lieu de résidence. Continuer de lire « Cognac-Lagos »