Un bon mot, et en même temps…

cognathèque1
Dans les rayons de la boutique La Cognathèque, à Cognac

« Le whisky est le cognac du con. » Débutons cette nouvelle année avec une phrase de Pierre Desproges qui ne plaira sans doute que moyennement aux amateurs du spiritueux tourbé, mais privilégions aujourd’hui un bon mot plutôt que le bon goût, voulez-vous ?

Le magazine conservateur Causeur, journal qui n’a par ailleurs pas fait de la modération sa marque de fabrique, consacrait en novembre dernier un long article à l’eau-de-vie charentaise, avec cette phrase de l’humoriste en guise d’accroche. L’auteur du papier écrit que le cognac fut « d’abord un remède d’apothicaires destiné aux vieux et aux mélancoliques. » Un partout, la balle au centre ?

L’article se poursuit avec Thierry Bénitah, le patron de La Maison du Whisky à Paris, qui estime sans surprise que « le spectre aromatique d’un grand whisky est beaucoup plus large que celui d’un cognac. » Le chef Alain Dutournier lui répond que « le cognac est une boisson de méditation qui ne se livre pas d’un coup, c’est un compagnon de soirée, riche, mais pas exubérant, capable d’embellir votre solitude ou de vous pousser aux plus grandes audaces envers l’être aimé ». Le cognac, boisson propice à la méditation ? Pile dans l’air du temps, alors.

Le quotidien champenois L’Union explique à ses lecteurs pourquoi le cognac peut utiliser le mot « champagne » : « En langue d’oïl, autrement dit en vieux français, le mot « champagne » vient tout simplement du latin « campania » qui donnera « canpayne », puis « champaigne ». Il s’agit en fait d’une plaine au sol argilo-calcaire, une étendue de terre cultivée, ouverte et plate. On trouve donc une champagne berrichonne ou encore une champagne de Saintonge, celle-ci correspondant à une région des Charentes produisant les meilleures eaux-de-vie. » CQFD.

Le dernier jour de l’année 2017, Sud Ouest consacrait un article aux mots qui ont fait l’actualité en Charente en 2017. Parmi ceux-là, le terme « désirabilité », employé par Jean-Bernard de Larquier, ex-président du BNIC : « Avec 1,2 à 1,5 % de parts du marché mondial des spiritueux, le cognac se situe au sommet d’une pyramide. Il doit rester désirable. S’il devient accessible à tous, il perdra sa désirabilité… » Un concept brandi également par la marque Veuve Clicquot, propriété du groupe LVMH.

L’édito d’Alain Raimond intitulé « Un pineau sinon rien« , paru dans La Croix en novembre dernier éclairerait-il sur un positionnement marketing du pineau des Charentes déconcertant ? L’éditorialiste fait un parallèle entre l’apéritif et l’expression chère à Emmanuel Macron, « et en même temps », vue comme un souci d’équilibre par les uns, comme une expression dangereusement fourre-tout par les autres. Pour, mais contre à la fois. « Pineau des Charentes. Typique et atypique. À la fois simple et complexe, rafraîchissant et flamboyant, il marie subtilement la douceur du raisin à la puissance aromatique du Cognac. Pineau des Charentes. Singulièrement pluriel. » Mais quoi finalement ?

Terminons avec une dégustation de cognac Rémy Martin à l’hôtel Kempinski de Naïrobi,  en compagnie de Jean Wandini, auteure de thewineandfoodreview.com. Ici les verres sont en format XXL, les commentaires prudents, mais la curiosité pour un nouveau produit semble bien là. Les ventes de cognac auprès des classes aisées en Afrique devraient continuer à progresser en 2018.

 

2 réflexions sur “Un bon mot, et en même temps…

  1. J’adhère complètement à la notion de désirabilité. La dégustation de cette noble boisson doit rester un instant luxueux à s’offrir tel un rare présent !!

    J'aime

  2. Le cognac n’est pas QUE le plus beau de spiritueux, c’est d’abord un terroir avec ses femmes et hommes qui y perpétuent des traditions toujours renouvelées et adaptées à leur époque.

    C’est aussi et surtout la capacité à donner du temps au temps, ce qui est, plus que la désirabilité, le véritable luxe que le cognac porte en lui.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s