Du vernis, des interdits et des petites phrases

image001
.
  • L’agence de communication Pain Vin & Company, diffusait il y a peu un communiqué sur les destinations œnotouristiques 2017. Dans l’appellation Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh, au pied des Pyrénées, « les vignerons regorgent d’idées pour animer le vignoble et faire découvrir leur terroir tout au long de l’année », apprenait-on. Et quelles idées !

Parmi celles-ci, un « large choix de promenades », des « apéritifs vignerons », des « dégustations en musique », des « siestes dans les chais au doux son des fermentations des cuves », et… des « pauses girly-manucure dans les vignes ». Diantre ! Mais pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? Quelle formidable initiative pour attirer les femmes dans les vignobles ! À quand des manucures dans les chais, histoire de mêler les effluves du vin à ceux des solvants et de l’acétone ?

  • Faut-il se priver de tout plaisir pour rester en bonne santé ? Dans un article de The Conversation, Laurent Chambaud, médecin de santé publique, rappelle que « les prescriptions venant des autorités publiques pleuvent sur les individus sous forme d’interdits ou de bons comportements à adopter impérativement s’ils sont décidés à rester en bonne santé. » Et le médecin de pointer qu' »on peut penser que l’accumulation des messages d’alerte finit, à la longue, par devenir contre-productive ».

« À force, des risques identifiés isolément peuvent se combiner pour se transformer en injonctions paradoxales créant des problèmes insolubles », souligne également Laurent Chambaud, qui plaide que « réinventer la prévention, c’est d’abord réintroduire la notion de plaisir dans les messages de santé publique ».

  • Les producteurs de spiritueux français font souvent preuve d’un esprit de clocher réjouissant. En interview, celui-ci prend la forme de tacles, lâchés l’air de rien :

De la part d’un producteur d’armagnac, cette petite phrase que les cognaçais apprécieront sans nul doute : « Vous savez ce que les Russes ont l’habitude de dire ? Que les Français ont exporté le cognac, et qu’ils ont gardé l’armagnac pour eux ! »

Mais les producteurs de cognac, eau-de-vie au long processus de vieillissement, ne sont pas en reste : « La vodka, c’est formidable, mais bon, elle est produite le mardi, et vendue le mercredi… » Qu’en disent de leur côté les producteurs de la « petite eau » ?

IMG_20170516_115925
Renaud de Gironde, Florent Morillon et Arnaud Camus, de la maison Hennessy
  • 1 200 livreurs d’Hennessy étaient réunis courant mai à l’occasion du quatrième forum technique de la maison. Le thème cette année : « Agir pour la qualité. » Dix ateliers, notamment sur l’optimisation de la qualité des moûts ou la distillation avec les lies, étaient proposés.

« La qualité commence au pied de la vigne, a rappelé Renaud de Gironde, responsable des relations viticoles d’Hennessy. Après deux années compliquées d’un point de vue météorologique, et un millésime 2017 qui nécessite de s’adapter, il s’agit de moins subir, d’être plus précis. » « Face à des épisodes de gel, il faut s’inscrire dans la durée, être dans une démarche d’amélioration continue », a également souligné Renaud de Gironde, avant de préciser : « Pour autant, il faut le dire : on ne connaît pas tout, alors on recherche, on expérimente. » Florent Morillon, directeur amont d’Hennessy, a confirmé le « rôle d’expérimentateur » de la maison, sur son vignoble de 170 hectares. « Nous sommes en quête permanente d’innovation et d’axes d’amélioration. » Une innovation plus que jamais nécessaire face aux aléas climatiques que subit régulièrement la vigne.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s