Nouveau documentaire sur le « poison de la terre »

antipode
Capture d’écran

Ce mardi 6 septembre, un nouveau documentaire sur les pesticides sera diffusé à 20 h 50 sur France 5. Réalisé par Aude Rouaux, « Pesticides, le poison de la terre » s’ouvre sur une manifestation à Bordeaux, « au pays de la vigne reine », où « personne encore n’a osé remettre en cause un procédé qui a fait la richesse de la région. »

La journaliste a suivi « ceux qui osent briser le silence ». Valérie Murat en tête, fille d’un vigneron bordelais mort d’un cancer causé par l’arsénite de sodium épandu pendant des années dans ses vignes. Mais après les pratiques viticoles girondines, la journaliste consacre une bonne partie de son documentaire à la Charente. On y voit Jean-Louis Levesque, médecin et actuel maire de Châteauneuf-sur-Charente (16) s’interroger sur les nombreux de cas de lymphomes dans sa patientèle. On y voit aussi des malades, dont aucun pourtant n’a jamais travaillé dans les vignes.

Quand on demande à une habitante de la commune de Birac (16), atteinte d’un lymphome en 2010, si elle a cherché à discuter avec les viticulteurs proches de chez elle, elle a cette phrase : « Non, pas spécialement. Parce que c’est tabou chez nous, quand même ». « C’est difficile de leur en parler sans avoir un clash, renchérit sans animosité un jeune homme atteint d’une tumeur aux testicules. Contre l’agriculteur, on ne peut pas. Lui, il fait son métier. On lui donne des produits pour traiter, il s’en sert. »

Face à ces victimes des produits phytosanitaires, un viticulteur cognaçais, Bernard Gauthier, convaincu du bien-fondé de ses pratiques. « Vous avez l’impression de polluer ? », lui demande-t-on. « Non ! […] Il faut qu’on défende une production, qu’on défende une récolte ! C’est un discours de parisien, d’homme des villes. On ne peut pas faire sans, s’emporte-t-il avant de rappeler : « J’utilise des produits qui sont homologués ! »

Et puis, cet ancien vendeur de produits phytosanitaires, reconverti dans la production de lait bio. « Pour moi, [les produits phytosanitaires], c’est l’agriculture du siècle dernier, point barre. Aujourd’hui, je suis sur quelque chose de nouveau, on a plein, plein, de choses à découvrir en agriculture bio, techniquement, et on y va tête baissée ! »

Au fil du documentaire, on prend conscience qu’outre les utilisateurs directs des pesticides (le plus souvent totalement ignorants du danger réel de leurs pratiques), les victimes de ces produits ont des profils et des âges très variés. En l’état actuel des connaissances sur le sujet, la maladie semble frapper au hasard. Mais qui est prêt à prendre part sans réserve à cette gigantesque roulette russe ?

« Pesticides, le poison de la terre », mardi 6 septembre à 20 h 50 sur France 5.

 

2 réflexions sur “Nouveau documentaire sur le « poison de la terre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s