Un nouveau site internet

IMG_0461
Marie-Catherine Dufour, entourée des représentants des cinq organismes à l’origine de vignevin-charentes.com

Depuis le début du mois, un nouveau site d’information technique à destination des viticulteurs des deux Charentes est en ligne. Vignevin-charentes.com, créé par les chambres d’agriculture de la Charente et de la Charente-Maritime, le BNIC, l’Institut français de la vigne et du vin (IFV) et le Conservatoire du vignoble charentais, s’inscrit dans la lignée du « Guide de la viticulture durable des Charentes ».
Cet ouvrage d’une centaine de pages, édité en 2006, puis 2012, et diffusé à près de 5 000 exemplaires était une sorte de code des bonnes pratiques viticoles. A l’ère du web 2.0, sa formule papier (disponible par ailleurs en pdf sur Vignevin-charentes) apparaissait obsolète. La forme dématérialisée de la nouvelle « bibliothèque technique », dixit Bernard Laurichesse, président de la commission « viticulture durable » du BNIC, va permettre des mises à jour régulières, après validation par un comité de lecture.

Notes sur le désherbage entre les rangs, le machinisme ou les maladies du bois, le site est « issu d’un partenariat entre ingénieurs et techniciens », explique Marie-Catherine Dufour, directrice de l’IFV Bordeaux-Aquitaine. « Sa mission principale est de rassembler des données indispensables à une viticulture raisonnée et performante, et d’assurer la diffusion des dernières évolutions en matière de recherche et développement, auprès des exploitants notamment. »

« C’est un site-portail assez simple en terme de navigation, poursuit Marie-Catherine Dufour. Il contient beaucoup de liens utiles, comme par exemple celui vers l’accord-cadre sur la gestion des effluents vitivinicoles du vignoble de cognac, publié la semaine dernière. On y trouve aussi des pavés sur les sujets phare comme la flavescence dorée, ou la pulvérisation. » Pour autant, le site « n’est pas un site de préconisation au jour le jour. Pour cela, il y a le Bulletin hebdomadaire de santé du végétal », également disponible en format pdf sur  vignevin-charentes.com.

Le vignoble bordelais dispose d’un tel site internet depuis quelques années déjà, et à Cognac, on se félicite de ce nouvel outil charentais, axé sur le développement durable : « Les autres sites sont souvent trop généraux. Celui-ci est plus proche de nos préoccupations, car notre vignoble est quand même particulier, par sa faible densité pieds/hectare ou par son rendement élevé. »

« C’est la première fois que tout est centralisé, se réjouit Florent Morillon, membre de la commission « développement durable » du BNIC. Si on veut progresser, il faut cette mise en commun. Cela montre la voie dans la région. C’est une manière de faire passer un message cohérent qui ne sera que bénéfique pour tous. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s