L’Italienne et le thym

 

IMG_0193
Elisa Favaron en pleine préparation lors du concours de cocktails « Sidecar by Merlet »

Je ne vais pas me livrer ici à un compte rendu détaillé de la finale 2015 du concours de cocktails « Sidecar by Merlet ». Vous avez certainement déjà lu ici ou là que le vainqueur est un barman finlandais de 27 ans, Erkki Tammiste. Non, je vais plutôt vous parler d’un des cocktails présentés vendredi dernier en début d’après-midi, aux Abattoirs de Cognac.

Ce jour-là, c’est l’Italienne Elisa Favaron, officiant dans le bar du Palazzo delle Misture à quelques encablures de Venise, qui a livré la première la recette de son Sidecar revisité. Imaginer une nouvelle version de ce mythique cocktail à base de cognac, liqueur d’orange et jus de citron est un exercice imposé chaque année aux candidats du concours. Elisa Favaron s’est avancée sur l’estrade où devaient se succéder les huit barmen (dont deux femmes) pour réaliser deux cocktails en six minutes.

Expliquant ne pas être très à l’aise avec la langue de Shakespeare, elle avait préparé par écrit un court texte en anglais, pour expliquer la démarche qui l’avait conduite à « son » Sidecar, simplement baptisé « Thym ». Elle y expliquait avoir créé une version « méditative », pour celles et ceux qui « aiment être perdus dans leurs pensées, et s’isoler du monde un moment ». « C’est l’esprit de « Thym » : votre respiration, votre moment ».

Elisa Favaron a préparé ce cocktail au shaker sous nos yeux. Peu de temps après, un verre agrémenté d’inflorescences de thym circulait dans la salle. Nous étions invités à le goûter à l’aide d’une pipette. 2 ml, juste de quoi permettre aux papilles de percevoir les saveurs du breuvage. Grâce aux parfums du thym et des agrumes mêlés, et au formidable pouvoir des arômes sur notre inconscient sans doute, l’espace de quelques secondes, nous étions quelque part en Italie ou en Provence, par une chaude journée d’été.

IMG_0194
Le cocktail « Thym », par Elisa Favaron

Voici donc un conseil : oubliez le mauvais souvenir de ces tisanes au thym ingurgitées pour soigner un rhume. Et laissez-vous tenter par ce cocktail aux parfums si subtils, un soir avec des amis. Faites-en « votre respiration, votre moment ».

Le Sidecar revisité baptisé « Thym », par Elisa Favaron

  • 45 ml de cognac Merlet Brothers Blend
  • 10 ml de Merlet Trois Citrus (triple sec)
  • 20 ml de jus de citron frais
  • 20 ml de sirop d’écorces d’orange
  • 20 ml d’eau aromatisée au thym

Préparer au shaker.

 

 

Une réflexion sur “L’Italienne et le thym

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s