Des vins hors des sentiers battus

DSC06938
« Vins insolites », le nouveau livre de Pierrick Bourgault

Pierrick Bourgault est journaliste free lance. A la fois rédacteur, photographe, et ingénieur agronome, il « rencontre les vignerons de la planète depuis une vingtaine d’années afin de comprendre leur environnement, leur vision, leurs vins. » A côté des vins « au goût mondialisé », il a découvert des « vignerons hors-piste, qui sous des climats extrêmes, dans des terroirs particuliers, avec des cépages rares ou simplement des méthodes anciennes, nouvelles, différentes, élaborent des vins insolites ». C’est ainsi qu’est né « Vins insolites », paru aux éditions Jonglez le 24 septembre dernier, destiné à la fois au grand public et aux professionnels du vin.

Quand au début de l’été, j’ai reçu un communiqué sur la sortie de ce livre, le titre et la photo en couverture (en Italie, des pieds de vigne hauts d’une quinzaine de mètres, accrochés à des peupliers leur servant de piquets) m’ont interpellée. Et puis quand je cherchais une raison d’en parler dans un journal spécialisé dans le cognac, Pierrick Bourgault m’a indiqué qu’il évoquait rapidement le pineau des Charentes, puisque des vignerons produisent ce type de vin de liqueur à Bali, sous l’impulsion d’une Québécoise qui en est friande.

« Vins insolites » est un beau livre à l’iconographie soignée, avec des photos en pleine page, dont le format présente l’avantage d’être suffisamment réduit pour en permettre la lecture comme un livre classique. Chacun peut y trouver son compte : les spécialistes, comme les autres, puisque les textes de Pierrick Bourgault sont à la fois précis et pédagogiques, et décomposés en huit thèmes judicieusement trouvés : climats, terroirs, cépages, travail de la vigne, vinification, couleur, élevage, contenants. Ce dernier thème est l’occasion de rappeler que le vin est parfois affiné dans des fûts de cerisier, d’acacia ou de mûrier, pour éviter les tanins typiques du chêne.

Pierrick Bourgault, photographié par Christophe Henry
Pierrick Bourgault / crédit photo : Christophe Henry

On découvre dans le livre de singuliers vignobles dont on ne soupçonnerait a priori pas l’existence, et on apprend que loin des méthodes traditionnelles de culture de la vigne en Europe, les hommes ont su s’adapter pour produire leur vin. Dans le désert de Gobi, en Chine, une fois la vendange récoltée, les ceps sont enfouis sous la terre durant tout l’hiver pour les protéger des températures glaciales. Alors qu’à Taïwan, on vendange… deux fois par an. Pierrick Bourgault a également ramené des images et des témoignages de vignerons du Kurdistan irakien, qui font discrètement perdurer sur place une tradition millénaire de culture de la vigne. On y produit, de manière confidentielle, du vin et de l’arak, un spiritueux issu du raisin aromatisé à l’anis.

Pierrick Bourgault n’a pas trouvé de vins insolites dans le vignoble cognaçais (où, rappelons-le, on ne produit pas que de l’eau-de-vie). Il lance comme une boutade qu’il aurait pu effectivement « prévoir une page sur les vins qui ne se boivent pas » (pour parler bien sûr du vin de chaudière avant distillation).

Quant aux vignes plantées sur un terril du Pas-de-Calais par les deux Charentais d’adoption que sont Olivier Pucek et Henri Jammet ? L’auteur explique que les vignobles français étaient déjà largement représentés dans le livre, et qu’il a fallu faire des choix, mais il n’exclut pas d’insérer cette histoire lors d’une prochaine réédition.

« Vins insolites », de Pierrick Bourgault, aux Editions Jonglez, 29,90 euros.

2 réflexions sur “Des vins hors des sentiers battus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s